AnnickCojean.jpg

Elle a écrit la dernière interview de Lady Di, quelques jours avant sa mort. Pourtant, au « Monde », où elle est est grand reporter, personne ne voulait d’un tel entretien. Mais Annick Cojean est tenace.

Et sait faire parler celles et ceux qu’elle rencontre. Tout un art. Que ce soit Sherin Khankan, la première imame de Scandinavie, ou Asli Erdogan, la romancière turque emprisonnée. Il y aussi, dans ces portraits, Brigitte Bardot et Virginie Despentes, Marianne Faithfull et Marlène Schiappa. Annick Cojean est l’auteur de plusieurs livres, dirige les collections Empreintes et Duels sur France 5, et préside le prix Albert-Londres. A chaque fois, ses publications font date, à l’image des « Proies, dans le harem de Kadhafi », où est dénoncé le viol comme arme de destruction massive.

Pin It

Dernières photos sur Instagram

Dernières vidéos sur Dailymotion